Tanah Rata, la retraite paisible des Cameron Highlands

Plantations de the, Cameron Highlands, Malaisie

L’histoire de Tanah Rata est des plus cocasses. Les Britanniques installés en Malaisie souffraient un peu du climat chaud et humide, et installèrent donc quelques villages et hôtels dans les hauteurs de Cameron Highlands, conçus pour leur rappeler leur Angleterre natale (à l’époque les retours au pays ne se faisaient que toutes les décades).
En grands pragmatiques ils avaient aussi remarqué que le sol, une fois débarrassé de la jungle, était particulièrement riche et propice à l’agriculture.
De fil en aiguille des Chinois s’installent, puis des Indiens, car il faut bien des petites mains pour les récoltes, les cultures se mélangent, les activités se diversifient, et on arrive à la situation actuelle.

C’est un plaisir d’arriver dans la petite ville de Tanah Rata, grosso modo une rue principale bordée successivement des tour-operators, restaurants de luxes, cafés branchés (un Starbucks dans une ville de quelques rues!), puis restaurants bon marché.

Nouilles malaises, Cameron Highlands, Malaisie

On trouve des petites échoppes qui servent toutes les bonnes spécialités culinaires, comme les délicieux rotis canai (bon plan : les meilleurs de la ville sont confectionnés dans le dernier restaurant indien direction Brinchang : KS Curry house).

Jungle, Cameron Highlands, Malaisie

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Autour de Tanah Rata se cachent de belles promenades dans la jungle. Enfin pas vraiment des promenades, puisque les sentiers sont ardus, parfois de vraies échelles de racines, dans un climat étouffant, nous parlerons plutôt de randonnées !

Plantation de fraises, Cameron Highlands, Malaisie

Gibbon et plantations de thé, Cameron Highlands, Malaisie

Fidèle à son potentiel agricole, la région regorge d’exploitations de fraises, d’épices, et surtout d’immenses plantations de thé. Faire du thé n’est pas si facile, il faut d’abord cultiver les arbustes en forme de buisson et leur donner la bonne forme. Puis vient la récolte des jeunes feuilles, leur roulage, fermentation, séchage et triage.

Si on veut un petit peu de fraîcheur lors d’un voyage en Malaisie, les Cameron Highlands sont vraiment l’idéal !

Et pour finir voici un petit extrait sonore d’un véhicule que nous avons nommé le “bus avion”. Photo et image !

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Le bus avion, Tanah Rata, Malaisie

(Hebergement pas cher et bien : signe “cheapest room in town, 25RM/nuit pour une double neuve”)

3 commentaires pour “Tanah Rata, la retraite paisible des Cameron Highlands”

  1. Magnifiques vos photos ! La toute première est impressionnante…
    J’espère que vous allez bien et n’êtes pas trop fatigués !
    Bisous à vous deux. :)

  2. Et tout ça c’est du thé ?
    Quel paradis !

  3. @Brigitte : et tu as vu toutes ces fraises que tu pourrais y mettre, dans le thé… !

Laissez un commentaire


Votre commentaire

*