Petite note sur les murs Incas

Mur Inca dans une rue de Cuzco

Mur Inca, dans une rue de Cuzco

Evidemment tout le monde (ou presque) se pose la question : comment faisaient les Incas pour construire des murs sans ciment et sans roue avec des pierres aussi énormes et aussi bien ajustées ? Beaucoup de théories ont déjà vu le jour à ce sujet, certaines même assez improbables comme des interventions d’extra-terrestres.

Cela dit voici la plus probable: tout d’abord il faut savoir que les pierres n’étaient pas taillées pour s’ajuster à un emplacement mais c’était plutôt le mur qui s’ajustait aux pierres disponibles. Je m’explique, les pierres étaient extraites des carrières de façon à ce qu’elles se détachent sans trop d’effort, en utilisant les points de fissure. Puis les pierres étaient grossièrement taillées et transportées jusqu’au mur à construire, en utilisant des tronc d’arbre pour les faire rouler. Une fois sur place les Incas prenaient la forme de l’emplacement dans lequel devait être insérée la pierre au moyen d’une sorte de moule à base de de bois et d’argile. A partir de cette forme ils pouvaient ensuite tailler la pierre à la taille exacte requise.

C’est un travail incroyable, c’est pour cela qu’ils ne le faisaient que pour les bâtiments religieux. Comme vous pouvez le voir sur les photos suivantes, suivant les époques, le type d’édifice et les pierres disponibles, les murs pouvaient avoir des aspects très différents ! Et vous pouvez aussi constater que les Incas n’avaient finalement fait que pousser à l’extrême les techniques des civilisations précédentes.

Je vous renvoie à cet article pour plus de détails.

Mur pré inca sur le site de Tambomachay

Sur le site de Tambomachay : mur pré inca

Mur sur le site de Tambomachay

Sur le site de Tambomachay : mur inca

Mur de terrasse sur le site de Pisac

Sur le site de Pisac : mur de terrasse

Mur sur le site de Pisac

Sur le site de Pisac : mur de poste de guarde

Mur sur le site de Pisac

Sur le site de Pisac : mur de forteresse

Mur bien ajusté sur le site de Pisac

Sur le site de Pisac : mur de forteresse

Mur sur le site du Machu Pichu
Mur sur le site du Machu Pichu
Mur sur le site du Machu Pichu
Mur sur le site du Machu Pichu

Sur le site du Machu Pichu : des murs de terrasses aux appartements royaux

8 commentaires pour “Petite note sur les murs Incas”

  1. Bravo pour ces explications on y voit plus clair au pied du mur!!
    J’ai reconnu la main de Romane..sur le mur du Machu Pichu!
    Bisous.

  2. @mum cocci : euh… non c’est la main de Rémi ! :)

  3. On visionne avec un peu de retard ce reportage. On reconnait les goûts de la famille Cura pour les cailloux, en tout cas, ceux de Brigitte. Là, ça fait un peu lourd pour en chiper un …

  4. oui mais faconner ces pierres si grosses de façon si précise devait demander un temps tres long;c’est quand meme tres troublant.

  5. C’est sur que ca va moins vite que de couler du beton. M’est aussi avis que plusieurs milliers d’artisans on du y laisser leur peau, mais quel résultat!

  6. Bonjour à tous,
    Je suis étonné
    1-De l’ajustement des blocs qui me semble impossible même de nos jours.
    2-De la masse et des dimensions des blocs qui me semble peu probable à transporter a l’époque tel quel.
    3- De la nature des matériaux différente par rapport à l’environnement.
    Personnellement j’en déduis que l’on est en présence de l’ancêtre du béton dont les éléments peuvent être amené de très loin avec la participation d’un maximum de personnes pas forcement qualifié.
    Cordialement
    Daniel

  7. Ce serait plus convaincant de voir une réalisation plutôt que des hypothèses cela avec des blocs pas trop lourd. Est-ce que cela a été déjà réalisé ? (3 ou 4 blocs suffiraient).

  8. Une fois sur place les Incas prenaient la forme de l’emplacement dans lequel devait être insérée la pierre au moyen d’une sorte de moule à base de de bois et d’argile. A partir de cette forme ils pouvaient ensuite tailler la pierre à la taille exacte requise???
    Quelle preuve avez vous de cela?

Laissez un commentaire


Votre commentaire

*