Utila, joyaux des iles de Bahia

Sortie plongee Utila

Les vagues…

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Un heure de ferry vous amène sur l’île paradisiaque de Utila.

En effet, Utila a tout ce que vous pourriez demander à une île des Caraïbes: eau claire entre 28 et 30°C, plage de sable et cocotiers, spécialités de poisson, et surtout des magnifiques récifs tout autour de l’île, et une 10aine d’écoles de plongée pour en profiter.

Les habitants sont issus d’une très ancienne colonie anglaise, et d’une immigration hispanophone plus récente. On parle donc sur l’île un créole anglais, et l’espagnol. On trouve d’ailleurs une église anglicane.

Dock de Deep Blue

L’eau est omniprésente et toutes les habitations sont sur pilotis, autant pour la mer que pour les pluies diluviennes (et chaudes).

C’est sans doute l’endroit le plus sympa et le moins cher au monde pour apprendre à plonger.

Fidèles à notre habitude, nous entreprenons dès notre arrivée une tournée de tous les clubs. Les choses sont un peu compliquées car Rémi à déjà plongé en France mais n’a plus les papiers.

Nous trouvons finalement un petit club très humain à notre gout (Deep Blue Utila, nous recommandons).

Avec Lydia notre super instructrice rien que pour nous deux, nous avalons la théorie (en anglais), avant de faire un jour d’exercice près du bord, avant de nous lancer sur les récifs de coraux.

Lydia nous parle en anglais avec son accent de Madrid, nous lui répondons comme nous pouvons, la propriétaire est américaine, mais il y a aussi le capitaine du bateau de plongée qui est originaire de l’île, un biologiste anglais, bref c’est l’auberge hondurienne.

Les plongées sont spectaculaires et la vie sous-marine foisonnante. Les poissons nous entourent, ou broutent tranquillement les algues pendant que les coraux construisent petit à petit leurs branches.

Balançoire a Utila

4 commentaires pour “Utila, joyaux des iles de Bahia”

  1. Encore des photos superbes !… Et on aurait envie de voir celles que vous avez prises mais qui ne sont pas sur le site ! Est-ce possible, un peu comme vous aviez fait avec les photos du Canada ?

    Ici à Paris, aujourd’hui comme hier c’est la grisaille absolue : pluie bruineuse et plafond bas pour le ciel : c’est vous dire si vos nouvelles de mer, plage, et soleil sont salvatrices : il faudrait que cela soit remboursé par la Sécu !

    Mille bisous !

  2. Juste sublime, ça donne envie d’y être.
    bonne continuation!! :-)

  3. Reccomend????????

    No way, you guys must be one of the one in a million that actually enjoyed it. It Pablo was your instructor, well done cause he is a good instructor…
    Lots of clients got a raw deal from Libby at Deep Blue, or sitting without power that was not paid up to date.

    Also you dived with gear that was not profesionally serviced, and by Utilian’s that are not qualified to service at all dive gear..

    It’s your right as a safe diver to inquire about these things before diving with them, and watch out for the lies from Libby, she is good in that, and could sell you sand in the Sahara desert..

    Good luck

  4. We have contacted Libby, manager of Deep Blue Diver.
    Here is her answer:
    “Please not not pay any attention to this post. It was made by an angry ex- employee who is trying to make trouble for our shop. Deep Blue has been a staple business on Utila for over 10 years and we have never had any trouble before this, In fact we do not do things any differently here than any other shop on Utila!
    Divers enjoy their time with us here, as Remi and Roman have proved! Thanks guys.

    NB: PADI is the biggest diving federation.