Nazca ou les lignes les plus chères du monde

Figures de Nazca, arbre

Nazca est une petite ville perdue dans le désert de la côte péruvienne. Elle porte le nom de la civilisation qui vécut dans la région d’Ica entre le 1er et le 6ème siècle après J.C. Cette civilisation est connue dans le monde entier pour ses immenses géoglyphes dessinés dans le désert.
Les Nazcas ont en effet gratté légèrement la surface du désert pour former des figures géométriques ou d’animaux tellement immenses qu’elles ne peuvent être vues que du ciel. Leur signification reste toujours énigmatique, et voir ce désert parsemé de lignes est très intriguant. Plusieurs théories ont été proposées, de la fonction rituelle liée au cycle de l’eau à la fonction de calendrier agraire, ou, aux balises d’atterrissage pour vaisseaux extraterrestre.

En taxi sur le chemin du mirador pour voir les figures de Nazca

Pour voir ces fameuses lignes il n’y a pas 36 solutions :

  • prendre un petit avion : suite à plusieurs accidents, le gouvernement a interdit le vol avions trop vieux. Du coup, il ne reste plus que trois compagnies à pouvoir voler. Évidemment la demande est tellement grande que les prix sont passés de 40$ à 100$… pour 30 minutes de vol…
  • aller en taxi ou bus à un mirador artificiel de 12 m en plein désert : la montée au mirador coûte 2 soles (50cts d’euros), de là on peut observer 2 figures.

N’ayant pas les moyens de nous payer l’avion nous avions choisi la solution cheap, et quelle déception… Nous voyions à peine les deux figures du mirador. Nous étions d’autant plus déçus que la ville de Nazca ne vit que sur le tourisme. Les logements et la nourriture y sont chers et les gens pas spécialement sympathiques.

Autrement dit, si vous n’avez pas d’argent évitez cette étape à Nazca, il y a beaucoup d’autres choses à voir ailleurs !

4 commentaires pour “Nazca ou les lignes les plus chères du monde”

  1. Pour les lignes je n’ai pas d’avis mais pour les “lys” avec lesquels Romane joue de la trompette oui ! Ce sont des Datura, cette espèce est probablement la “trompette des anges” très décorative en Europe mais originaire du Pérou.
    J’espère que Romane n’a pas eu de problèmes de santé après ce contact car cette plante est très toxique ! Un peu comme si on voulait manger des plants de pomme de terre ou de tomates qui sont de la même famille.
    Et ce n’est pas parce que vous êtes dans des régions ou les alcaloïdes sont légions qu’il faut les essayer !
    On vous embrasse fort.

  2. Salut,

    Ca fait un petit moment que je ne suis pas passé par là, je prends donc le dernier billet pour y laisser un petit mot disant que j’ai beaucoup apprécié de parcourir tous les billets que j’avais raté !

    Merci !

    Ben

    Ps : je peux pas écouter la musique, ça marche pas :(

  3. @Brigitte : Merci pour les précisions botaniques ! Je n’ai pas été malade, ouf !
    @Ben : Merci pour ton message ! Pour la musique il semble que tu n’aies pas installé flash sur ton navigateur, normalement il doit te proposer de l’installer.

  4. …cependant les lignes restent un mystère dans ce désert où il ne pleut que 30mn par an et où le vent est rare!!Ce n’est que depuis 1960 que ce site est devenu zone protégée grâce à des chercheurs tenaces…
    Bravo pour ma “trompettiste des Anges”…dommage pour le raccord musical!mais fleur parmi les fleurs,ça nous suffit!!
    Big bisous

Laissez un commentaire


Votre commentaire

*